« Moins de JO, plus d’escargots » : immersion dans les cortèges des Marches des terres

Le week-end dernier, des centaines de personnes ont défilé pour lutter contre l’artificialisation des sols en Île-de-France. Notre reportage comme si vous y étiez.

plus d'escargots, moins de JO !
Non aux JO, oui aux escargots ! Les manifestants devant l’Hôtel de ville, Paris, 10 octobre 2021. Photo: Noémie Genty.

Lettrine samedi 9 octobre 2021, quatre marches citoyennes partaient de Gonesse, Thoiry, Val Bréon et Saclay pour dénoncer la disparition de terres agricoles en Ile-de-France. Celles-ci sont en effet menacées par la construction d’infrastructures pour les Jeux olympiques, le Grand Paris, des zones d’entrepôts inutiles (voir mon article de la semaine dernière annonçant l’événement).

MOINS DE JO, PLUS D’ESCARGOTS

Le journal minimal a rejoint la Marche des terres au parc de l’Aire des Vents à Dugny (Seine-Saint-Denis), où 7 hectares de verdure risquent d’être ensevelis sous le béton du village des médias des Jeux olympiques 2024. Puis le lendemain, direction Paris où toutes les manifestations convergeaient sur le parvis de l’Hôtel de Ville. Au dernier moment, un arrêté préfectoral a interdit à la marche d’aller jusqu’à l’Hôtel Matignon, sa destination initiale : Jean Castex a-t-il eu peur des escargots en carton pâte présents en masse dans les cortèges ? Mascottes du mouvement, les gastéropodes symbolisent pour les manifestants la nécessité de ralentir l’urbanisation. Reportage.

un manifestant déguisé en escargot
La Marche des terres en direction de la Courneuve. Photo: Noémie Genty.
Moins de JO, plus d'escargots
Entre Dugny et La Courneuve (93), escargot en papier mâché réalisé par le Collectif pour le Triangle de Gonesse. Photo: Noémie Genty.

« Tout le monde déteste le Grand Paris » (10s) :

rue la fayette
« Laisse béton », rue La Fayette, Paris. Photo: Noémie Genty.
Jardins ouvriers d'Aubervilliers
Paris, Gare du Nord. Un manifestant brandit un cliché de la destruction des Jardins ouvriers d’Aubervilliers à la pelleteuse. Photo: Noémie Genty.

« Des citrouilles, pas des patrouilles ! » (7s) :

Collectif contre la ligne 18 devant l'Hôtel de Ville de Paris
Des membres du Collectif contre la ligne 18 devant l’Hôtel de Ville de Paris. Photo: Noémie Genty.
salade verte
Paris, Hôtel de Ville. Photo: Noémie Genty.

« Les JO écolos, c’est du pipeau ! » (14s) :

Zaclay, le nom de la ZAD de Saclay
Un drapeau des zadistes du plateau de Saclay devant l’Hôtel de Ville de Paris. Photo: Noémie Genty.
marches des terres
Sur le parvis de l’Hôtel de ville. Photo: Noémie Genty.

> Texte, photos, prises de son : Noémie Genty.


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

Étudiante en Lettres modernes et engagée dans la défense de l'environnement.

2 commentaires

  1. Etonnant que ce genre d’initiative citoyenne ne soit pas relayée par les médias classiques…
    Je pense que je vais me désabonner des médias mainstream pour me concentrer sur les petites plateformes afin de savoir réeellement ce qui se passe en France.
    Très bonne initiative en tout cas de la part de tous ces citoyens 🙂

    • Hello Heron,
      Bien d’accord avec vous, ces marches donnent de l’allant !
      Et pour le reste, bienvenue au journal minimal 🙂 Pour être tenu au courant de nos articles, vous pouvez, si ce n’est déjà fait, vous inscrire à notre newsletter mensuelle.

Exprimez-vous !