The minimalists, deux Américains contre la société de consommation

En quelques années, Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus sont devenus des figures incontournables du minimalisme. Retour sur le parcours de ces repentis du rêve américain.

The minimalists, Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus
The minimalists : Joshua Fields Millburn (à gauche) et Ryan Nicodemus (à droite). Crédit photo: Joshua Fields Millburn.

Identité
• Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus
• Nés respectivement le 29 juin 1981 à Dayton (Ohio) et le 31 octobre 1981 à Knoxville (Tennessee)
• Professions : anciens cadres dans une grande entreprise de télécommunications, ils sont aujourd’hui auteurs et conférenciers. Ryan est aussi coach personnel.
• Signe particulier : certains disent de Joshua qu’il ressemble à l’acteur Christopher Walken. Ryan voue une passion sans faille aux sandwiches.

Principal fait d’arme
Au début des années 2010, Joshua et Ryan abandonnent leur « rêve américain » et se débarrassent de leurs affaires pour ne garder que l’essentiel. L’expérience les rend plus heureux, en meilleure santé, ils sont plus attentifs à leur environnement, à leur famille et à leurs amis.

En 2014, ils entament une tournée de rock-stars à travers 100 villes dans 8 pays. Ils animent 119 conférences gratuites sur ce minimalisme qui a changé leur vie, notamment auprès d’universités, de grandes entreprises et d’organisations. Ils comptent plus de 500 000 like sur leur page Facebook et totalisent plus de 20 millions de lecteurs, auditeurs et spectateurs. En mars 2018, ils se rendent en Australie et Nouvelle-Zélande pour un « Less is Now Tour », une série de conférences dont certaines affichent complet. Ils ont signé plusieurs livres, dont le best-seller Everything that remains.

Démarche
Les deux compères se connaissent depuis l’équivalent du CM2 et ont travaillé dans la même grande entreprise avant de la quitter. Depuis, ils écrivent et partagent leur expérience, celle d’un mode de vie plus simple, dans lequel ils cherchent à donner au maximum un sens à leur vie, attiser la passion, ôter tout ce qui s’avère futile. Entre la discrétion naturelle de Joshua et le côté extraverti de Ryan, leur discours enthousiaste et jamais dans le jugement touche les gens.

Parmi les conseils qu’ils prodiguent, celui-ci : organiser une packing party. Le principe consiste à inviter des amis et à emballer avec eux toutes vos affaires, des vêtements à la vaisselle jusqu’aux meubles. Durant trois semaines, vous devrez vous contenter  de sortir des cartons uniquement ce dont vous avez vraiment besoin et ce qui « ajoute de la valeur » à votre vie. L’échéance finie, tout ce qui est resté emballé s’avère superflu. Ryan a de cette façon donné ou vendu 80 % de ses affaires. « J’ai commencé à me sentir riche pour la première fois de ma vie. Je me suis senti riche dès que je me suis débarrassé de tout. »

Extrait
Joshua Fields Millburn parle des affaires que l’on possède et du bonheur.

Bio express
• 2009 : la mère de Joshua meurt d’un cancer. Le même mois, son épouse le quitte. Deux chocs quasi simultanés qui bouleverseront l’approche de Joshua sur la vie. Il se détache peu à peu de ses besoins matériels et s’épanouit. Ryan quant à lui, vit une période de solitude et de dépression.
• 2011 : Ryan et Joshua ont tout deux des postes à haute responsabilité et un salaire à six chiffres au sein de la compagnie de télécommunications Cincinnati Bell. Ryan est cadre, Joshua est directeur d’opérations pour 150 magasins. En février, Ryan est licencié suite à des coupes budgétaires, après sept ans et sept promotions. Il réalise que c’était la meilleure chose qui puisse lui arriver. Et sept mois plus tard, Joshua quitte à son tour son job pour se consacrer à l’écriture de fictions et à transmettre ses valeurs minimalistes.
• 2016 : sortie de leur documentaire Minimalism, a documentary about the important things réalisé par Matt D’Avella, toujours disponible sur Netflix. Voir la critique du documentaire parue dans le journal minimal.

Réseau
The Minimalists partagent les mêmes valeurs que d’autres experts, aux profils très différents et touchant à tous les domaines : entrepreneurs, auteurs, architectes etc. Beaucoup ont participé au documentaire Minimalism, a documentary about the important things. Parmi eux, Léo Babauta, auteur du livre Zen Habits, ou encore Colin Wright, jeune entrepreneur et voyageur à temps plein : il se déplace « léger » et emporte avec lui tout ce qu’il possède. Leur réseau s’étend en-dehors des frontières, pour atteindre entre autres la sphère japonaise et ultra-minimaliste de Fumio Sasaki.

En savoir plus : voir leur site.


Nos articles sont en accès libre et sans publicité grâce à vous :

Herisson-tirelire par Erwann TerrierJe fais un don

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

AURORE STAIGER

Journaliste indépendante, je m’intéresse à tout ce qui peut nous inspirer et attiser notre curiosité.

Un commentaire

  1. Ce doc à en partie changer ma vie . Il y a 8 ans j’ai quitter la France pour étudier au Canada pendant 6 mois avec ma valise et mon ordi mettant toute mes affaires dans un garde meuble je n’ai jamais été aussi heureux de toute ma vie . J’étais tellemment léger dans ma valise et dans ma tête et je n’ai jamais été aussi riche de toute ma vie et dans mon cœur .

    A mon retour en voyant tout ce que j’avais m’a rendu perplexe . Pourquoi tout ça ?

    Je songe à repartir étouffer par la vie que j’ai ici . Travail , travail travail …….. Notre vie est unique . Il faut se séparer de nos bien matériel les plus superflus soyons riche de nos amis , famille et rencontre d’un jour .

Exprimez-vous !