« Minimalism », le « Demain » américain

Le documentaire Minimalism vient de sortir aux États-Unis. On y retrouve les grandes figures minimalistes actuelles. Le succès est déjà au rendez-vous.

Les écolos français ont leur documentaire (le film Demain, de Cyril Dion et Mélanie Laurent), les minimalistes américains ont désormais le leur. Sorti le 24 mai 2016, le film de Joshua Fields Millburn et Ryan Nicodemus, les deux compères qui tiennent le blog à succès The Minimalists, est projeté d’une manière assez originale : dans des théâtres, comme une tournée de spectacle vivant.

De nombreuses projections prévues affichent déjà complet, il faut dire que le documentaire réunit le gratin des minimalistes américains, de Leo Babauta à Joshua Becker. Nous vous reparlerons du film et de tous ces gens prochainement. En attendant, voici un teaser réalisé pendant le tournage (en anglais, traduction sous la vidéo).

« Nous tournons actuellement un documentaire qui s’appelle Minimalism, un documentaire sur ce qui est important. Nous avons jusque-là pu toucher des millions de gens grâce à notre blog, nos livres, nos conférences dans tout le pays et via les réseaux sociaux. Ce documentaire est un autre moyen pour nous d’entrer en contact avec les gens. Il va nous permettre de montrer la diversité des minimalistes : comment ils donnent un sens à leur vie en appliquant les principes du minimalisme, que ce soient des entrepreneurs nomades ou simplement des gens qui veulent simplifier leur vie. Enfin, des experts nous expliqueront tous les avantages du minimalisme ».

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

EMMANUELLE VEIL

Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.

Un commentaire

  1. Avatar

    Un excellent doc qui met en lumière ce qu’il y a de plus étouffant dans notre culture .

    Le black friday et les périodes festives sont les pires moments pour la consommation et la destruction de notre planète . Ayant travailler dans les entrepôts j’ai vue ce qu’il y a de pire dans notre société de consommation .

    On m’a proposer un travail en grande surface récemment après mon entretien j’ai angoisser toute la nuit en me disant que ce n’était pas pour moi cette vie ( 2×8 – aucun Week end- payer une misère etc.…. ) . Avoir un CDI , payer 1200 euros par mois , ne plus avoir de vie social …. est-ce la vie qu’on veux ? Pourquoi les gens acceptent-ils ce qu’ils ont et ce qu’on leurs imposent ?

    Notre richesse c’est nos amis et notre famille . Quand j’ai reçu une vidéo d’une de mes amis au Québec ce matin j’ai eu les larmes aux yeux et c’est là que je me suis dit , j’ai peu d’argent mais je suis riche .

Exprimez-vous !