Présidentielle : Demandez le programme radicalement doux du journal minimal !

Lors de la présidentielle 2017, nous avions publié 60 propositions pour une France plus légère. Une seule ayant été appliquée*, nous persistons en 2022 avec un programme toujours aussi radical.

le programme 2022 du journal minimal
« Demandez le programme du journal minimal! ». Illustration: PLR, 2022.

Lettrine -F, prosaicace à un avenir assombri par la guerre en Ukraine, le covid persistant, la montée des populismes et l’inaction climatique, la gauche française parait tétanisée. Aucun des candidat(e)s n’affiche un programme à la hauteur des enjeux. C’est-à-dire un programme qui permette d’assurer notre survie en tant qu’espèce, ainsi que celle des autres formes de vie sur cette planète.

Le chemin le plus naturel pour y parvenir nous semble la voie du minimalisme, cette idée selon laquelle le bonheur terrestre pour l’homme vient de la satisfaction de ses besoins essentiels. Ceux-là sont-ils de posséder une piscine avec un abri télescopique, d’aller se poser quand bon nous semble dans un hôtel resort à Pétaouchnok, de se griller tous les samedi ensoleillés une côte de bœuf de Kobe au barbecue ? Ou de pouvoir respirer un air respirable, de ne souffrir ni de la faim ni de la soif, de se sentir vivant à chaque minute qui passe ?

Voici notre programme pour une France plus douce, plus légère, plus solidaire :

  1. Instaurer le revenu universel dès 18 ans (autour de 1 000 euros)
  2. Limiter les écarts de revenus de 1 à 10
  3. Plafonner le montant des héritages pour réduire, au fil des années, les écarts de patrimoine
  4. Identifier et réduire le gaspillage énergétique
  5. Abandonner le nucléaire, les énergies fossiles (charbon, gaz…)
  6. Développer l’éolien, le solaire et l’hydraulique mais dans le respect de la flore et de la faune sauvage et des paysages
  7. Développer la rénovation thermique des passoires énergétiques mais sans enlaidir les bâtiments
  8. Développer le transport naval éolien, le ferroutage, les pistes et les garages à vélo, les transports en commun, les voies piétonnes en ville et les sentiers pédestres en milieu rural
  9. Réserver les 4×4 aux gens qui en ont besoin : montagnards, chefs de chantier, pompiers, etc.
  10. Développer les potagers individuels et partagés en permaculture
  11. Abandonner les pesticides, développer l’agroécologie
  12. Alléger les obligations administratives des petits paysans bio
  13. Réserver la majorité des subventions agricoles aux cultivateurs bios et non aux grands semenciers
  14. Stopper la méthanisation agricole industrielle
  15. Stopper l’artificialisation des sols
  16. Renforcer la loi littoral
  17. Interdire la privatisation des plages, et de la nature en général
  18. Interdire la construction de nouveaux parcours de golf
  19. Remplacer les souffleuses de feuilles mortes par des râteaux
  20. Réduction des nuisances sonores afin de pouvoir entendre les mouches voler, même en ville
  21. Interdire la publicité et le spam
  22. Fin des emballages, retour de la consigne, place au vrac
  23. Soutenir le développement des Amap
  24. Verser les allocations familiales, sous conditions de ressources, au premier enfant, les rendre dégressives à partir du 2e enfant
  25. Supprimer le quotient familial
  26. Améliorer l’accueil des réfugiés climatiques/économiques/politiques
  27. Rendre universel le droit à l’adoption
  28. Moins de prisons, plus d’écoles (dixit Victor Hugo)
  29. À l’école, 15 enfants par classe maximum
  30. A l’école, enseigner aussi le droit, le code informatique, la permaculture, le bricolage, la couture, la cuisine afin de rendre les citoyens autonomes
  31. Avant l’entrée dans la vie active, passer un an à faire un peu tous les métiers : comptable, artiste, guichetier, caissier, livreur, serveur, balayeur, patron, policier…
  32. Garantir l’égalité salariale entre les femmes et les hommes
  33. Un jour de congé pour les femmes au moment des règles
  34. Reconnaitre le 3è sexe
  35. Taxer le capital au moins autant que le travail
  36. Remplacer les zoos par de vastes réserves animalières reliées entre elles par des corridors
  37. Arrêter de baliser, d’aménager et/ou d’urbaniser les sites naturels les plus remarquables
  38. Un éclairage nocturne intelligent et ciblé pour qu’il fasse à nouveau nuit la nuit, que l’on puisse voir les étoiles et que les hiboux puissent chasser les souris
  39. Légaliser le cannabis
  40. Légaliser l’euthanasie
  41. Plus de moyens pour la Justice
  42. Reconnaitre et rembourser les médecines douces, au même titre que la médecine allopathique
  43. Interdire le cumul des mandats des élus
  44. Améliorer l’accès aux services publics sur tout le territoire
  45. Dans les relations à distance avec les grandes administrations et les grandes entreprises, pouvoir parler à quelqu’un au lieu d’avoir affaire à une boite vocale
  46. Désenclaver les banlieues
  47. Réquisitionner les logements vides au lieu de construire des bâtiments inutiles
  48. Alourdir les peines pour évasion fiscale
  49. Remplacer les brigades policières volantes par une police de proximité
  50. Davantage de médecins et d’hôpitaux dans les campagnes
  51. Davantage de moyens pour les hôpitaux
  52. Taxer les transactions financières et réglementer les cryptomonnaies
  53. Aller vers une société sans argent
  54. Manger moins de viande, développer le véganisme
  55. Favoriser la consommation en circuits courts
  56. Limiter les trajets en avion au strict nécessaire
  57. Développer le tourisme équitable
  58. Interdire les croisières sur les gigantesques paquebots et, d’une manière générale, le tourisme de masse qui détruit tout sur son passage
  59. Interdire la mise sur le marché de produits non recyclables
  60. Aménager l’espace public pour les enfants et les personnes âgées/handicapées
  61. Doubler l’aide au développement durable des pays du Sud
  62. Généraliser le prêt d’outils via, par exemple, les bibliothèques
  63. Interdire la chasse de loisir, la corrida et les spectacles avec des animaux
  64. Ouvrir la cage aux oiseaux et, plus largement, libérer les animaux de leurs chaînes, de leurs puces et de leurs enclos
  65. Reconnaitre le crime d’écocide et les Droits de la nature

À lire aussi : Le journal minimal président : pour une France plus légère

* La PMA pour toutes.

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

La rédaction du journal minimal est composée d'auteurs aux profils variés (journalistes professionnels, photographes, dessinateurs de presse, artistes, auteurs, chroniqueurs).

2 commentaires

    • Cher Christophe,

      Disons qu’aller vers une société sans argent est une direction à prendre, on pourrait commencer par soutenir les monnaies locales, qui sont très intéressantes, par exemple.
      Et tout cas tout ça se ferait dans un cadre social-démocrate, c’est fort n’est-ce pas ?

      Bonne journée 😊

Exprimez-vous !