Pollution sonore : la pétition contre les motos qui pétaradent embarrasse Emmanuel Macron

La pétition fait peur aux conducteurs de deux-roues et au président de la République : « M. Macron, stop au vacarme des motos » a recueilli en quelques jours près de 20 000 signatures !

motos
Dans la nature ou en ville, les deux-roues débridées génèrent des nuisances sonores insupportables pour les promeneurs ou les riverains. @Pxhere.

lettrine, moqué hier sur les réseaux sociaux pour son tweet sentencieux sur la crise climatique qu’il semble découvrir : « +2,5° C à l’horizon 2100. Ce scénario est dramatique. », Emmanuel Macron peut aussi s’inquiéter face aux succès d’une pétition qui l’interpelle au sujet de sa récente décision d’annuler la mise en place du contrôle technique pour les deux-roues.

Lancée le 17 septembre par l’association Ras Le Scoot, la pétition réclame des mesures pour faire cesser la pollution sonore et la pollution de l’air causées par les motos mal entretenues ou débridées. Voici le début de la pétition, ainsi que le lien :

« Le 11 août 2021, nous fûmes nombreux à nous réjouir d’apprendre la mise en place du contrôle technique pour les scooters et motos. Et tous très déçus d’apprendre le lendemain que vous, président de la République, annuliez cette décision, sous prétexte de ne pas embêter les Français.

En ville ou à la campagne, chacun constate que les deux roues motorisés font beaucoup plus de bruit que les voitures. Les motos et scooters sont la deuxième cause de nuisance sonore citée par les Franciliens. Selon BruitParif, une moto débridée peut réveiller à elle seule dix mille riverains en traversant Paris. En vallée de Chevreuse, dans les Vosges, en Provence, les élus et les habitants se mobilisent contre le vacarme des motards qui prennent les petites routes pour un circuit, dégradant la qualité de vie des habitants. Une récente étude chiffre à 156 milliards d’euros par an le coût social du bruit. Car la lutte contre le bruit est un enjeu de santé publique.

D’autre part, plusieurs études ont démontré que les véhicules deux roues motorisés polluent beaucoup plus que les voitures à essence : 2 à 15 fois plus d’oxydes d’azote (NOX), 3 à 20 fois plus de monoxyde de carbone (CO) et 15 à 1 000 fois plus d’hydro­carbures (HC). Des émissions de polluants qui ont de sérieux impacts sanitaires. […] »

Cliquez ici pour voir le texte entier de la pétition.


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

La rédaction du journal minimal est composée d'auteurs aux profils variés (journalistes professionnels, photographes, dessinateurs de presse, artistes, auteurs, chroniqueurs).

2 commentaires

Exprimez-vous !