Nans Thomassey, le voyageur léger

Coréalisateur de la série documentaire Nus et culottés dont la 4e saison sera diffusée cet été sur France 5, Nans Thomassey est un fervent défenseur du « dépouillement heureux ».

Nans Thomassey
Nans Thomassey (Merci à lui pour le prêt de la photo.)

Identité
Nans Thomassey
Né le 26 avril 1985 à Grenoble (Isère)
Profession : réalisateur de rêves
Signe particulier : un baluchon sur l’épaule

Principal fait d’arme
Coréalisateur de Nus et culottés, une série documentaire diffusée depuis 2012 sur France 5 où les deux principaux protagonistes, Nans et Mouts, partent en voyage sans vêtements et sans argent. Leur objectif est d’atteindre à chaque épisode une nouvelle destination, pour y vivre un rêve : rejoindre la Hollande en tandem, contempler une aurore boréale en Islande, ou encore, boire un thé avec un Lord anglais.

Démarche
À tout juste 30 ans, Nans Thomassey a déjà un sacré parcours derrière lui, fait de voyages et de vagabondage. Fervent défenseur du « dépouillement heureux », il est surtout connu pour ses quêtes itinérantes et joyeuses, en tenues parfois (très) légères sur les écrans de France 5, en compagnie de son acolyte Guillaume Mouton, alias Mouts.Derrière ce feel good programme, c’est toute une philosophie de vie, ici et ailleurs, que porte le jeune réalisateur.

Enfant, alors qu’un incendie ravage la maison familiale, Nans Thomassey est frappé par la puissance de la solidarité de la ville, qui se mobilise pour apporter de l’aide. Une « foi en l’inconnu » s’imprime dès lors en lui. De ses années étudiantes où l’autostop lui fait découvrir le dialogue « de cœur à cœur » au-delà du partage d’un trajet, aux premières expériences d’hébergement spontané chez l’habitant, jusqu’à voyager sans argent et par −40°C au Québec, Nans Thomassey teste un mode de vie toujours plus léger, où s’en remettre à autrui est positif et réciproquement enrichissant.

De retour de manière plus permanente en France en 2010, il coécrit un guide pratique sur le voyage alternatif publié chez Lonely Planet. Nans Thomassey nourrit alors le désir d’expérimenter ces mêmes outils en France, à quelques kilomètres de chez lui. « Je ressentais le besoin d’inviter ce mouvement-là dans ma vie, en laissant la place à la surprise, prendre le temps de la contemplation. Comme dans le voyage, être dans un lâcher prise, moins maitriser, pour faire place à l’imprévisible, permettre à la magie d’exister. »

Toujours dans l’expérimentation, et un brin joueuse, l’idée de la série documentaire nait presque comme un pari entre amis. Partir sans sac à dos, sans argent, et pourquoi pas dans le dépouillement le plus absolu : tout simplement nus. Une manière radicale de s’abandonner à la route. Nus et culottés est lancé.

La lenteur, cette volonté de préservation du lien à soi et aux autres, Nans Thomassey a également réussi à la transcrire dans son métier de réalisateur. Avec son compère Guillaume Mouton, ils obtiennent de partir sans cadreur, à deux, seulement équipés d’un baluchon et de 3 petites caméras. Avec le temps, un dialogue équilibré avec la boîte de production derrière la série a permis également la mise en place d’un rythme saisonnier bien moins dense que les standards du secteur, soit 3 films par an. « J’ai besoin à chaque épisode d’un temps pour digérer, intégrer le vécu dans ma vie, et renouveler ce désir de voyage, » explique-t-il.

Aujourd’hui, Nans Thomassey, poursuit sa mission de « réalisateur de rêves », celle de révéler la beauté du vivant dans les relations avec les autres et avec la nature. Il explore encore et toujours l’équilibre entre le désir de voyage et le désir d’ancrage auprès des siens.

Extrait
! Attention, il y aura peut-être une pub avant l’extrait de l’émission (qui, lui, dure 2 min 19).


Bio express
1991 : incendie de la maison familiale à Montgoutoux (Isère, Alpes)
2001 : rentrée au lycée Sport Nature de Die (Drôme, Alpes)
2008 : départ en Amérique pour 1 an et demi de vagabondage

Réseau
Pour Nans Thomassey, « le maître à penser est celui qui révèle le maître intérieur… » Il éprouve « une immense gratitude » pour André Riehl, enseignant de yoga, et Robert Gonzalez, enseignant de communication non-violente.

Cet article vous a intéressé ? Soutenez le journal minimal, pour une presse en accès libre et sans publicité.

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

ESRA TAT

Ex-entrepreneure sociale, j’accompagne aujourd’hui des initiatives à impact positif, quand je n’œuvre pas pour l’empowerment des femmes. Le tout à distance, puisque depuis 2015, je m’essaye à une vie nomade et « décentralisée » d’un bout à l’autre du monde.

Un commentaire

  1. Patrice SANCHEZ le

    Chers Nans et Mouts,

    Quel vent de fraîcheur et de « woualpitude » avons nous reçu ma compagne et moi-même – sans oublier notre bébête toute poilue, Pollux notre si facétieux Fox terrier objecteur de conscience végétarienne – quand nous avions découvert votre émission !

    Je voulais vous contacter pour vous délivrer un message de la plus haute importance, vous dire que votre émission pourrait faire œuvre de salubrité Universelle reconnue par l’Unesco, les religions et les mouvements sectaires de toutes obédiences, les athées, le jupiterreàterrien et les talibans, être remboursée par la sécurité sociale, et last but not least, mettrait les psys au chômage, car à tout bien y réfléchir, vous démontrez de manière magistrale et en toute sympathie qu’en adoptant certains principes de vie nous pourrions inverser le cours de nos existences et ainsi accéder à notre pleine humanité, redevenir humains, et rien qu’humains !

    En effet, vous prouvez au travers de « Nus et culottés » qu’avec l’amour inconditionnel, la volonté, l’entraide, le désintéressement et le lâcher prise, l’on arrive à aller au bout de ses rêves, l’on peut déplacer des montagnes en créant des coïncidences et des synchronicités…

    J’ai élaboré une méthode psychologique holistique qui m’aura permis de renaître d’une apocalypse cérébrale grâce à ces principes de vie, ce que j’appelle « La Reliance Quantique ou ma religion des particules élémentaires », méthode qui me permet de maîtriser mon destin par delà bien et mal !

    Je me permets de vous joindre une lettre de présentation de mon Odyssée ainsi que mon livre, Renaissance d’une apocalypse cérébrale, à faire partager sans modération et pour l’Amour de Notre prochain !

    Nous sommes tous inter-reliés par le monde quantique et tout bouge dans le cosmos, notre univers est entré dans l’ère du Verseau nous disent nos anciens et les astrophysiciens, et de toute évidence depuis quelques années, il semblerait que ces particules si bienveillantes aient décidés de venir en aide aux hommes de bonne volonté pour leur donner l’opportunité de se libérer de leurs chaînes mentales !

    Que vous souhaiter si ce n’est de continuer sur ce chemin de vérité et de partage en allant à la rencontre de votre destin, car au final, il n’y aura que l’amour et l’entraide qui pourront sauver l’Humanité.

    Quantiquement votre,

    Patrice Sanchez

    Présentation de mon odyssée

    https://drive.google.com/open?id=1ZPk15yzGoKFKXVT_tGuraZSs2W15iG56

    Mon livre « Renaissance d’une apocalypse cérébrale » publié en 2016 chez l’Harmattan.

    https://drive.google.com/open?id=0B1gF5uauTY42V1M4NHlya3A3blA4QkdtOExJSHc1VkdLNWxZ

Exprimez-vous !