Halte aux crados qui laissent tourner le moteur de leur véhicule à l’arrêt pour rien !

De plus en plus de conducteurs laissent tourner le moteur de leur voiture en stationnement pour regarder leur téléphone. Ce nouveau comportement incivil échappe à tous les radars.

Pollution voiture à l'arret, dessin : Jiho
Illustration : Jiho.

La rue est déserte, pas de trafic à l’horizon, seuls des piétons cheminent paisiblement sur les trottoirs. Pourtant l’air est saturé de cette odeur âcre et piquante caractéristique du dioxyde d’azote (le NO2, présent dans l’essence et surtout dans le diésel). À quelques mètres, j’aperçois un 4×4 à l’arrêt, moteur allumé. Le type, vautré sur son siège, recharge son smartphone, comme si de rien n’était. Plus loin, un véhicule utilitaire nous offre les mêmes désagréments, pour la même raison : entre deux interventions, Jimmy, plombier de son état, recharge son téléphone « avec lequel il travaille », les jambes bien calées sur l’habitacle, en mode sieste…

216 000 LITRES D’ESSENCE BRULÉS CHAQUE JOUR POUR RIEN

Une cylindrée de 6 litres dont le moteur tourne à vide consomme en moyenne plus de 3,5 litres d’essence par heure. Et encore, ce n’est rien par rapport aux 4X4 diesel, aux cars de tourisme, à la flotte des bus, à tous les taxis et Uber qui attendent des clients et empestent l’air. À Paris, 62 % des émissions d’oxydes d’azote proviennent du trafic automobile.

Cette pollution n’est pas anodine : si par exemple un dixième des 600 000 voitures qui circulent chaque jour dans la capitale stationnent dix minutes moteur allumé, ce ne sont pas moins de 216 000 litres de carburants qui partent en fumée pour rien. Soit l’équivalent de plus de deux fois la consommation des 24 Heures du Mans ! Sans compter une autre donnée, elle aussi méconnue, alerte Jean-Félix Bernard, président d’Airparif : « Les moteurs ne sont pas faits pour avoir une haute performance de dégradabilité de leurs polluants quand ils sont au ralenti. »

L’AMENDE DE 90 € N’EST JAMAIS APPLIQUÉE

La pratique se généralise dangereusement, bien qu’elle soit passible d’une amende de 90 € minimum, au titre d’une infraction au code de la route de 4e classe (article 2 de l’arrêté du 12 novembre 1963) : « Les véhicules en stationnement doivent avoir leur moteur arrêté sauf en cas de nécessité, notamment lors des mises à froid. » Ce qui exclut l’usage de la clim pour une petite pause déjeuner, café ou sieste dans l’habitacle ou la recharge de smartphone, principale cause constatée de cette pollution inutile.

Malgré la loi, les verbalisations restent extrêmement rares. Comme me le confirment deux agents de surveillance de la voie publique, en patrouille dans le 12e arrondissement de la capitale : « Il y a tellement d’infractions en ville qu’on ne verbalise pas souvent pour ça, on se concentre plus sur les stationnements gênants. En revanche, lors des pics de pollution, on a des consignes pour être plus vigilants là-dessus. » Une vigilance accrue qui se traduit davantage par un simple rappel à la loi que par une amende.

Pollution voiture à l'arret, dessin : Jiho
Dessin : Jiho.

À la mairie de Paris, l’adjoint aux transports et l’espace public, Christophe Najdovski brandit le chiffre de « 98 000 verbalisations pour entrave au déplacement sur trottoirs, couloirs de bus pistes cyclables », au premier trimestre 2018, mais personne ne souhaite communiquer sur le point précis des moteurs allumés à l’arrêt.

De fait, cette pollution du quotidien, plus insidieuse que spectaculaire, est peu ou pas prise en compte par les autorités, ni même encore mesurée.

Texte : Emmanuel Valette
Dessins : Jiho


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

EMMANUEL VALETTE

Journaliste, j'ai rejoint l'équipe du journal minimal en 2017.

11 commentaires

  1. Avatar

    Merci pour votre article.
    Tous les jours je constate cet état de fait,
    Habitant une petite commune de Seine et Marne, tous les jours les bus qui s’arrètent devant ma porte (hé oui l’arrêt est situé devant la sortie de mon garage, mais là n’est pas le problème)?
    pendant cinq à quinze minutes les chauffeurs s’arrètent sans couper le moteur et font joujou avec leur smartphone en attentand je ne sais quoi, car ce n’est pas un terminus.

    Plusieurs fois je suis aller voir ces messieurs pour leur demander de couper leur moteur, et là ;
    acceuil souriant ou pas!

    – Je repart de suite (c.a.d. 5 minutes après mais sans avoir stoppé le moteur entre temps)
    – Je ne peux pas, y’a la clim
    – Quel intérêt je ne suis arrété que depuis 5 minutes
    – Seul un jeune récemment embauché à coupé en disant qu’il avait des préoccupations écologiques et qu’il comprenait, mais n’avait pas pensé qu’il s’était écoulé presque 10minutes collé à son téléphone.

    Je pense que le problème est général et ne se résoudra pas du jour au lendemain ; trop de mauvaises habitudes.
    La solution serait d’équiper les bus de système start and stop ou équivalent, car faire prendre conscience à tous les conducteurs me semble improbable voir impossible.

  2. Avatar
    Ralph Rodriguez le

    Pour la question de la charge du smartphone, le problème dans une voiture récente c’est la prise allume-cigare qui n’est plus alimentée moteur éteint. Pourquoi?

    Si c’est une sécurité destinée à éviter une décharge complète de la batterie, je suis prêt à m’en passer pour pouvoir charger mon smartphone moteur éteint, quitte à surveiller ma consommation électrique. Avec une quantité d’énergie de 20Wh on a largement de quoi réaliser une charge complète d’un smartphone moderne (dans les 4000mAh 3.7V). Cela correspond à moins de 3% de la capacité d’une batterie de voiture 12V 60Ah.

  3. Avatar

    Et je suis sûre que ce sont les mêmes qui votent écolo !
    je fais la chasse devant les écoles aux moteurs qui tournent mais on me rit au nez !
    notre société est faite d’égoïstes, d’individualistes, de gens qui ont perdu tout bon sens et ce ne sont pas les lois (votées mais non appliquées) qui vont changer le comportement de ces tristes individus,
    les médias devraient en parler tous les jours mais chut ! sujet inintéressant !
    pauvre France !!

  4. Avatar

    C’est ça ouais. Et tous les c…s qui font des loisirs et des sports mécaniques ça pollue pas peut-être. Moi je deviendrai écolo quand les hommes politiques auront les c…s d’interdire tous les loisirs et compétitions de sports motorisés. Je ne vois pas pourquoi je me ferai c…r à économiser qq kg de C02 quand d’autres en produisent des quintaux pour s’amuser.

  5. Avatar

    j’assume que quand je dois prendre ma pause repas dans ma caisse en plus avec la chaleur dans le sud je laisse tourner le moteur pour la clim. c’est pas pour ce que ca consomme et donc pollue au ralenti que je vais m’en priver. je pensais meme pas qu’il pouvait exister une amende pour ca. bientot autant interdire de prendre sa voiture!!

    • Avatar

      Tu assumes quoi ? Ton égoïsme et ton irresponsabilité ? Tu laisses tourner ta voiture sous les fenêtres des gens qui vivent autour. Tu leur fait subir la pollution et le bruit que cela implique, sans compter la chaleur que ta clim évacue de l’habitacle de ta voiture vers la rue où tu stationnes. Tant mieux si tu es au frais et tant pis pour les autres…

      3
    • Avatar

      C’est ce qui fait la différence entre un « bon » conducteur et un « mauvais » conducteur. comme les chasseurs en fait… Vous ne vous rendez pas compte que vous polluez votre entourage immédiat, en l’ocurrence les piétons, les enfants en poussette, ou les riverains proches, bien plus que quand vous roulez… là on respire direct vos émanations, pour votre seul et unique plaisir. Pensez-y la prochaine fois et vous vous sentirez mieux. Et nous aussi.

  6. Avatar

    Bientot l’hiver, çà rechauffera la rue 😂
    Je me gare généralement pas non plus sous les fenêtres des gens. Au contraire il y a suffisamment d’espace pour que les gaz s’évacuent dans l’air sans gêner personne.
    Donc non je me sens pas du tout égoiste ni irresponsable. Et j’assume de pas céder au diktat écolo qui voudrait nous culpabiliser de tout.

    • Avatar

      Paris le 1er Novembre 2019

      Monsieur le Maire du 11e arrondissement,

      Je prends l’initiative de cette lettre et de ce collectif auquel j’avais longuement réfléchi
      il y a quelques années suite à des nuisances de divers night clubs rue Keller et
      j’aimerais vous faire part de plusieurs remarques concernant la vie dans le 11ème
      arrondissement que j’habite depuis 15 ans et que j’ai vue se dégrader au fil des années.

      – Vous avez pu le constater l’état des rues s’est considérablement dégradé chacun se
      sentant irresponsable ou impuissant selon les cas face aux nombreuses poubelles qui
      débordent et aux rats qui pullulent. C’est sans compter ce que la mendicité nous
      apporte aussi comme, déjections diverses et épanchements d’urine. Les situations
      que nous constatons à la fontaine rue de la Roquette ou le clochard de l’abri bus en
      face du bar les Furieux sont d’autant plus inadmissibles qu’ils génèrent nombre de
      salissures et de dégradations.

      – Autre problème qui a fait son apparition en même temps que le smartphone, mais
      qui a pris depuis peu une nouvelle ampleur : les conducteurs de véhicules qui à
      l’arrêt laissent tourner leur moteur pendant de très longues minutes, générant une
      pollution aussi insidieuse que très mal évaluée sur la santé des riverains. Les ventes à
      emporter ne seraient pas étrangères à ce phénomène, il semble que des amendes
      sont prévues mais il semblerait aussi que les autorités ferment les yeux. La
      verbalisation de tels comportements sont pourtant dans le champ d’action des
      ASVP. Hier soir un type attend sa Pizza à Mio Posto (24 rue Keller) pendant plus de
      10 minutes moteur allumé (je vous laisse imaginer ce qu’un vieux diesel peut générer
      comme particules)… aux artisans qui font la sieste dans leur voiture avec le moteur et
      le chauffage allumé, il y a de nombreux exemples… la personne qui se gare en
      double file, celle qui va chercher ses enfants ou le chauffeur Uber qui attend son
      client…. Je ne parle pas de tous ceux qui le font sans éprouver un sentiment de honte
      avec un autocollant « urgent sang » ou avec une fausse carte d’invalidité… Tout ça
      pour pouvoir se garer comme des porcs et entraver la circulation y compris des
      ambulances et autres véhicules prioritaires. Encore mieux, les gens qui regardent
      Netflix le moteur évidemment allumé, clope au bec. On a franchi un niveau de
      bêtise sans précédent. Les situations de ce type on explosé ces derniers temps à tel
      point que je me demande si j’ai encore envie d’habiter à Paris tellement
      l’individualisme est omniprésent. Ce sera notre cancer, celui de nos enfants mais pas
      le leur apparemment ☠ A quel moment avons-nous avons définitivement cessé de
      vivre ensemble en France ?

      – D’une manière générale, le nettoyage et les sanctions doivent s’intensifier. Plus de
      vigueur au niveau des contraventions est impératif … Les ASVP ne sont pas là pour
      se promener dans les rues et surveiller la sortie des crèches mais bien pour relever
      toutes les infractions. Les fumeurs prennent bien théoriquement 68 euros d’amende
      pour un mégot dans le caniveau… Cela semble tellement dérisoire face aux
      véritables enjeux de santé publique. Je ne peux plus vivre ici avec des oeillères et
      certains de mes voisins en ont assez tout comme moi de ces comportements aussi
      bien délétères que complètement évitables.

      – Je passe mon temps à envoyer des signalements à l’application “dans ma rue” qui est
      vraiment efficace, j’aimerais que la même réactivité s’applique à mon courrier qui
      donnera lieu à une pétition que je compte faire signer à tous les commerçants,
      riverains de la rue Keller et au delà.

      – J’aimerais que vous donniez suite à cette lettre, j’ai quand même espoir même s’il est
      mince que cette situation change. Il ne faut pas prévoir que des sanctions il faut aussi
      faire preuve de pédagogie, car les usagers de l’espace public et ils sont nombreux,
      peuvent comprendre que polluer son environnement ne sert à rien; et que les
      poubelles ou que les services d’enlèvement d’encombrants sont très efficaces. Nous
      avons affaire à des dépôts d’objets très divers de façon totalement anarchique rue
      Keller et dans les environs, je vous en transmets un florilège pour que la Mairie et
      son équipe municipale, si ce n’est déjà fait prenne conscience de l’état de nos rues.

      Je ne vous en donne qu’un tout petit aperçu.

      Avec mes sincères remerciements pour votre écoute.

  7. Avatar

    Je prends tous les matins le bus et c’est vrai que meme 20 min avant le depart de la gare routiere le moteur tourne deja au ralenti. En plus c’est souvent des bus diesels pas tout jeunes donc qui doivent pal mal cracher.
    Par contre c’est vrai aussi que c’est plus agreable d’attendre dans le bus avec le chauffage en hiver ou la clim en ete… donc je m’en plains pas au contraire meme 😮

Exprimez-vous !