Des collectifs de parents d’élèves attaquent les préfets pour inaction climatique

Le mouvement prendra-t-il de l’ampleur ? Dans quelques départements, des collectifs de parents d’élèves portent plainte contre les préfets, qu’ils estiment coupables d’inaction climatique.

Parents pour la planète, dessin de Lilou Arn
Dessin: Lilou Arn, pour le collectif drômois « Parents pour la planète ».

« Ici dans la Drome nous sommes 43 parents à porter plainte contre le préfet de région pour inaction climatique. Et on a fait des petits : dans le Lot et dans le Rhône, d’autres parents se mobilisent en s’inspirant de notre action. Un collectif devrait bientôt voir le jour dans les Pyrénées-Atlantiques » explique Florence Davrout, une des porte-parole du collectif « Parents pour la planète ».

À l’aube de la Cop26, qui se tient du 1er au 12 novembre à Glasgow, en Écosse, ce mouvement de parents n’est pas sans rappeler celui des « grands parents pour le climat », un réseau international de cadres dirigeants à la retraite qui s’était constitué quelques mois avant la Cop21 pour essayer de faire pression sur les gouvernements.

À lire aussi : Supermamie pour le climat

Cette action en justice s’inscrit par ailleurs dans la même logique que les poursuites engagées contre l’État en 2019 par quatre ONG réunies à l’initiative de la juriste Marie Toussaint sous le nom « L’Affaire du siècle » et qui a abouti le 14 octobre dernier à une condamnation de l’État : le tribunal administratif de Paris a donné au Premier ministre et aux ministres compétents jusqu’au 31 décembre 2022 pour « prendre toutes les mesures utiles de nature à réparer le préjudice écologique » causé par le non-respect de ses engagements d’émissions de CO2 sur la période 2015-2018.

Sur ce modèle, ce sont donc maintenant des parents qui portent plainte contre leur préfet de région. Celui-ci est en effet le représentant de l’État chargé de veiller à la mise en œuvre de la lutte contre le changement climatique sur son territoire. Le collectif Parents pour la planète basé dans la Drôme a mis au point un kit d’action juridique, celui-ci est disponible à la demande, avis aux parents d’élèves des autres départements !

« J’ai vu le documentaire sur Greta Thunberg (voir le trailer de I Am Greta ci-dessous) et cela m’a fait pleurer, raconte Florence Davrout. À un moment elle dit : ‘Où sont les parents, les grands-parents ?’ Eh ben voilà, on est là, avec vous ! »

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
LA REDACTION
La rédaction du journal minimal est composée d’auteurs aux profils variés (journalistes professionnels, photographes, dessinateurs de presse, artistes, auteurs, chroniqueurs).
Articles similaires
Du même auteur
Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *