Cop21 : la réponse flippante de Hollande aux enfants

Nous publions la lettre du président de la République aux milliers d’enfants inquiets qui lui avaient écrit pendant la Cop21. De la langue de bois bien pesée.

Photo : Thierry Lacoste
Le président de la République lors d’une conférence de presse, septembre 2012 (Crédit photo: Thierry Lacoste)

Elle est arrivée, la réponse de François Hollande aux enfants qui lui avaient écrit pendant la Cop21 pour le supplier de sauver la planète (cf. notre article du 2 février dans lequel nous publiions un échantillon de ces lettres : « Hey, Hollande, entends-tu les enfants ? »). Ceux-ci attendaient une réponse si possible avant la cérémonie de signature à l’ONU de l’accord de Paris sur le climat, qui doit avoir lieu ce vendredi 22 avril à l’ONU à New York. La voici, et il n’est pas certain qu’elle les rassure :

Photo : Delphine Grinberg
La réponse de François Hollande, adressée à la scientifique Delphine Grinberg, coordinatrice du projet « Mesdames et Messieurs les chefs d’État, les enfants ont quelque chose à vous dire » (Crédit photo : Delphine Grinberg)

D’une part, le chef de l’État s’adresse aux enfants à la troisième personne, ce qui n’est pas très convivial. D’autre part, il déclare se réjouir de « pouvoir compter sur la mobilisation des jeunes générations au service du développement durable, » ce qui montre qu’il n’a absolument pas lu les lettres, puisque celles-ci étaient un appel au secours : les enfants, très inquiets pour l’avenir de la planète et de l’humanité, lui demandaient d’agir !

Mais surtout, François Hollande ne parle plus du tout de revoir à la hausse les engagements de la France en matière de réduction des gaz à effet de serre, comme il l’avait promis lors de son discours de clôture le 12 décembre à Paris. Or, les contributions nationales annoncées sont pour l’heure largement insuffisantes étant donné l’objectif affiché : limiter la hausse de la température moyenne du globe à 2°C, voire 1,5°C par rapport à l’époque pré-industrielle, ce qui permettrait de rester sous le seuil d’emballement climatique.

TOUT VA BIEN, ÉCRIT MACRON

Interpellé de son côté par quelques enfants, le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, fait preuve d’un optimisme déroutant dans la réponse qu’il leur adresse : pour lui, avec cet accord, la planète est carrément sauvée !

Photo : Delphine Grinberg
La réponse (un peu plus personnalisée) d’Emmanuel Macron : « Bravo pour le travail fait et la mobilisation, cordialement. » (Crédit photo : Delphine Grinberg)

Allez les enfants, continuez à vous préoccuper de politique : face à vous, les décideurs baissent un peu les armes et dévoilent finalement le fond de leur pensée.

N.B. À l’époque où nous avions publié les lettres, nous indiquions le chiffre d’un millier d’enfants ayant écrit aux chefs d’État du monde entier. En réalité, ils sont 3 700 à leur avoir écrit. Le site du projet : Mesdames et Messieurs les chefs d’État, les enfants ont quelque chose à vous dire pour la Cop21.

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

EMMANUELLE VEIL

Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.

Exprimez-vous !