À Montbéliard le prix du bus augmentera de 75% pour les jeunes et les chômeurs en 2018

Au 1er janvier 2018, l’abonnement au réseau de bus de Montbéliard (Doubs) coutera 75 % plus cher pour les moins de 26 ans et les demandeurs d’emploi ! Bonne année !

Les tarifs des bus à Montbéliard
Les bus du Pays de Montbéliard. Crédit photo: Florian Fèvre (Transports urbains français).

C’est une politique tarifaire qui ne passe pas. Juste avant les fêtes, les usagers de la Compagnie des transports du Pays de Montbéliard (CTPM) ont reçu un mail les informant des nouveaux prix applicables à partir du 1er janvier 2018. Et qu’ont-ils découvert ? D’abord une bonne nouvelle, la baisse de 30 à 50 % des abonnements pour les séniors, mais en regard une hausse de 75 % des abonnements « jeune » et « social » :

augmentation des tarifs de bus ctpm, montebliard
Les tarifs applicables à partir du 1er janvier 2018 dans le réseau de bus de la CTPM. Une hausse de 75% pour les moins de 26 ans et les chômeurs.

« Ce qu’ils donnent aux vieux, ils le prennent aux jeunes, s’indigne un père de famille. Ils avaient déjà 5 € en moins avec la baisse des APL [Aides personnalisées au logement], et tout d’un coup, 7,50 € dans la vue ! » Sur les réseaux sociaux, les usagers (le Pays de Montbéliard regroupe 72 communes et 142 000 habitants) font part de leur incompréhension. Voici le genre de messages postés sur la page Facebook de la CTPM :

Messages sur la page Facebook de la CTPM d'usagers mécontents des tarifs des bus

Messages sur la page Facebook de la CTPM d'usagers mécontents des tarifs des busMessages sur la page Facebook de la CTPM d'usagers mécontents des tarifs des busCette nouvelle grille tarifaire a été votée le 27 novembre dernier par le Conseil de communauté du Pays de Montbéliard présidé par le Républicain Charles Demouge (voir la délibération), sur une proposition du groupe espagnol Moventia, le nouvel opérateur des transports de l’agglomération. Comme le note le site Mobilicités, « Moventia/Marfina fait partie du consortium Smoovengo qui a remporté récemment le marché du Vélib’ parisien » (en proposant, là aussi, une hausse tarifaire).

Mais « malgré tout, ironise sur Facebook une Montbéliardaise, ils souhaitent de bonnes fêtes » :

La carte de voeux de Moventia malgré les nouveaux tarifs des bus
Les vœux de la CTPM, gérée depuis l’été 2017 par la multinationale Moventia.
Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

EMMANUELLE VEIL

Rédactrice en chef du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.

Exprimez-vous !