10 chansons françaises anti-chasse, des années 1950 à nos jours

Notre sélection de chansons françaises anti-chasse. Depuis les années 1950 au moins, les chanteurs populaires dénoncent les chasseurs ou les tournent en ridicule.

Chansons françaises anti-chasse
Illustration: Rob Woodward.

Lettrine-les années 1970 ont été les plus prolifiques en matière de chanson françaises anti-chasse. La contestation de cette pratique doit beaucoup, en effet, à l’apparition du mouvement hippie.

Afin que vous puissiez écouter ces chansons, nous avons préféré mettre des vidéos plutôt qu’une simple liste par écrit ou un player de plateforme de streaming avec juste de brefs extraits. Désolés, du coup, pour les demandes d’acceptation de cookies ou les publicités intempestives ou qui pourraient précéder la lecture de certains clips issus de Youtube et Dailymotion.

• Vive la chasse – 1952
Bourvil (le premier tube anti-chasse, pas toujours très fin sur le côté « tirer un coup » mais qui, néanmoins, vise juste)


• Chasseurs sachez danser – 1964
André Popp


• Le chasseur – 1974
Michel Delpech


• La chasse – 1974
Henri Tachan


• Un lapin – 1977
Chantal Goya (l’artiste fut violemment prise à partie par les chasseurs après la sortie de son tube)


• Le président et l’éléphant – 1977
Gilbert Laffaille (une chanson très politique, en référence aux chasses en Afrique de Valéry Giscard d’Estaing)


• Chanson d’innocence – 1981
Gérard Lenorman


• Rox et Rouky – 1981
Dorothée


• Chasseur – 1997
Zarbi Band


• Le bon chasseur – 2016
Brewbud (vous reconnaîtrez des extraits du célèbre sketch des Inconnus sur la chasse – ce tube underground est issu du réseau social musical Soundcloud, on ne le trouve pas ailleurs)

Et vous, connaissez-vous d’autres chansons françaises anti-chasse qui valent la peine d’être écoutées ? Si oui indiquez-les moi en commentaire, cela m’intéresse ! 🦆

> À lire aussi : Ton permis de chasse dans une pochette surprise ! et tous nos articles anti-chasse


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !


Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.

7 commentaires

Exprimez-vous !