15 chansons anti-nucléaire, des années 1950 à nos jours

Nous avons sélectionné 15 chansons anti-nucléaire, de Boris Vian à La Femme en passant par Kraftwerk ou Blondie… À (ré)écouter sans modération, en cette période de menaces poutiniennes et de centrales vieillissantes !

Les pochettes des 15 chansons anti-nucléaire
Les pochettes des chansons anti-nucléaire. Illustration: ©Queeny Djo pour le journal minimal.

La lettre Vous remarquerez un pic de chansons anti-nucléaire à la fin des années 1970 et au début des années 1980, en pleine Guerre froide.

La plupart des clips que nous vous présentons étant rapatriés depuis Youtube, ils peuvent être précédés de réclames ou en afficher au cours de la lecture, ceci est indépendant de notre volonté, n’hésitez pas à les zapper !

• La Java des bombes atomiques – 1955
Boris Vian


• Eve of destruction – 1965
Barry McGuire (chanson originale de P.F. Sloan)
Tu me dis, mon ami, que tu ne crois pas que nous soyons à la veille de l’anéantissement ? S’ils pressent le bouton il n’y aura pas d’échappatoire.


• La Bombe – 1966
Stéphane Varègues


• Radio-Activity – 1975
Kraftwerk


• Atomic – 1979
Blondie
Une histoire d’amour sur fond d’explosions nucléaires.


• Enola Gay – 1980
Orchestral Manoeuvres in the Dark (OMD)
Enola Gay est le nom de l’avion qui a largué la bombe atomique sur la ville d’Hiroshima (Japon) en 1945.


• Breathing – 1980
Kate Bush
Un fœtus tente de respirer malgré les éclats de plutonium qui transpercent le ventre de sa mère après une explosion.


• Kill the poor – 1980
Dead Kennedy’s
Le soleil rayonne sur un jour nouveau
Plus de taxes pour l’assistance publique à payer
Les quartiers pauvres et laids ont explosé en un éclair


• Hiroshima Nagasaki Russian Roulette – 1981
Moving Hearts


• 99 Luftballons– 1983
Nena
Quand un inoffensif lâcher de ballons déclenche par méprise une riposte nucléaire.


• Vamos a la playa – 1983
Righeira
Mine de rien, les paroles de ce tube italo-disco sont très acides : Allons à la plage, la bombe a éclaté, les radiations grillent, et teintent de bleu. Allons à la plage, mettons tous un chapeau, le vent radioactif décolore les cheveux. Allons à la plage, voilà la mer est propre, plus de poissons puants, que de l’eau fluorescente.


• Seconds – 1983
U2
Ça prend une seconde de dire au revoir, appuie sur le bouton


• Russians – 1985
Sting
Comment puis-je sauver mon petit garçon
Du jouet mortel d’Oppenheimer ?
J’espère que les Russes aiment leurs enfants aussi


• Picnic in Tchernobyl – 2011
Yom & The Wonder Rabbis


From Tchernobyl with love – 2014
La Femme

Et vous, connaissez-vous d’autres chansons anti-nucléaire qui valent la peine d’être écoutées et disponibles sur le Web ? Si oui indiquez-les moi en commentaire, cela m’intéresse ! 🕊

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
EMMANUELLE VEIL
Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.
Articles similaires
Du même auteur
Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 réponses

    1. Merci Féfé, décidément, les années 80 furent les plus riches sur ce thème, il y a un gros creux ensuite dans les années 1990-2000…

  1. Ne pas oublier Hubert-Félix Thiéfaine avec « Alligators 427 », qu’il a écrit après une manifestation à Fessenheim. Et aussi Nougaro, sur Hiroshima, dans « Il y avait une ville ».

    1. Bonsoir Tola, merci pour l’exégèse d’alligator 427, je n’avais jamais fait attention ! Effectivement !! Et ce super morceau de Nougaro fait froid dans le dos, il a lui aussi toute sa place dans la liste, 1958 il était un des premiers :))