Tout ce qu’on peut faire avec des bouchons de liège

Les bouchons de liège sont des trésors qu’il ne faut surtout pas jeter à la poubelle. Voici quelques idées DIY pour les réutiliser selon vos envies et besoins.

bouchons de liège
Illustration: Pixabay.

lettrine, utilisés depuis des centaines d’années pour conserver le vin, les bouchons de liège sont issus de l’écorce du chêne-liège, un arbre qui pousse autour de la mer Méditerranée. C’est une matière naturelle et précieuse, qui se recycle bien. De plus en plus de cavistes les récupèrent pour les donner à des usines de récupération : ils peuvent être transformés pour fabriquer des produits isolants, des revêtements de sol. Plus amusant, chacun peut aussi réutiliser les bouchons de liège à sa façon pour :

  • Reboucher une bouteille
  • C’est souvent possible de reboucher une bouteille de vin entamée avec son propre bouchon, sauf quand celui-ci, qui était comprimé dans le goulot, s’est trop élargi. Dans ces cas-là, voici une vieille astuce pour le ramollir et pouvoir le remettre : faites le bouillir dix minutes dans de l’eau. Puis sortez-le avec une cuillère et sans attendre qu’il refroidisse, prenez-le avec un gant, un torchon ou une manique et remettez-le à sa place !

  • Fabriquer une poignée de tiroir ou de placard
  • Prévoir une vis fine et longue, ainsi qu’une petite rondelle éventuellement pour que la tête de vis soit bien maintenue à l’intérieur du tiroir ou du placard. Placer le bouchon à l’extérieur et visser directement dedans en maintenant le bouchon bien fermement, pas besoin de percer au préalable, le liège est une matière souple. Vous pouvez customiser ces poignées en les peignant, s’il s’agit d’un bouchon de champagne vous pouvez aussi coller sur le dessus la jolie capsule que vous aurez gardée.

  • Mettre une accroche au mur
  • Faire un trou dans le mur, mettre une cheville, poser le bouchon (de champagne ou de cidre) et le fixer par le dessus avec une vis très longue (elle doit faire la longueur du bouchon + celle de la cheville). Vous pouvez raccourcir le bouchon par le dessous, selon la profondeur de crochet dont vous avez besoin. Ces crochets peuvent être très pratiques dans les pièces d’eau, le liège étant résistant à l’humidité.

  • Attraper plus facilement un couvercle en métal
  • Certaines anses sont difficiles à manipuler, soit parce qu’elles sont trop fines, soit parce qu’elles deviennent aussi chaudes que le couvercle lui-même, le métal étant conducteur. Pour résoudre ce problème, il suffit de glisser un bouchon (éventuellement coupé) sous l’anse, perpendiculairement à elle.

  • Ranger des fils à coudre
  • Il arrive que dans une boite à couture, des fils aient perdu leur bobine. Vous pouvez alors les enrouler autour d’un bouchon et fixer le bout en taillant au couteau une petite encoche sur le rebord d’une des faces.

  • Prolonger la durée de vie d’une corbeille de fruits
  • Couper un bouchon en deux et mettre les bouts parmi les fruits, cela absorbe l’humidité et ralentit leur pourrissement.

  • Fabriquer un porte-clé insubmersible
  • Visser sur une des faces un petit crochet à œillet, dans lequel vous pourrez insérer votre anneau à porte-clés. Le liège flotte.

  • Protéger vos sols
  • Découpé en lamelles, un bouchon peut servir de patins sous les pieds des meubles. Fixer les lamelles avec une bonne colle.

  • Créer un tampon encreur
  • Dessiner sur une des rondelles la forme désirée, puis découper autour au cutter. Avec des enfants, vous pouvez par exemple fabriquer tout un alphabet comme ça. Il vous faudra juste… 26 bouchons !

  • Jouer à la vache qui tache
  • Ce jeu de société minimal réclame très peu de matériel : il suffit d’un bouchon de liège et d’un briquet ou d’une boite d’allumettes pour noircir une face du bouchon. Pour ceux qui ne connaissent pas la règle du jeu ou ne s’en souviennent plus, elle est bien expliquée ici : La vache qui tache. »

Si vous savez faire d’autres choses avec les bouchons de liège, dites-le moi via les commentaires, cela m’intéresse au plus haut point !


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

Je cultive, quelque part, mon lopin de terre, que je fais tout pour transformer peu à peu en petit coin de paradis.

8 commentaires

  1. Merci pour vos conseils. J’ai adoré le dernier, il m’a rappelé de si bon souvenirs.

    Voici un usage que je fais des bouchons, et qui est similaire à votre conseil pour protéger les sols.

    Éviter que les portes claquent contre leur montant: Coller 3 demi-lamelles dans le cadre de la porte.

    • MIGUEL DELACRUZ le

      Bonjour Pierre,
      De rien 🙂
      Ah la vache qui tache, oui, quand on y a joué on s’en souvient généralement 😂
      Extra la technique pour les courants d’air, merci ! Cela n’empêche-t-il pas la fermeture ?

  2. Si vous avez un fourneau à bois vous pouvez aussi utiliser un bouchon trempé et imbibé d’alcool à brûler. Il se comportera comme un « allume feu » avec une flamme persistante. Personnellement j’ai un bocal en verre dans lequel baignent les bouchons. Et ça marche aussi pour le barbecue!

  3. Magnifique jeu que celui de la vache qui tache
    Il m’a laissé des souvenirs joyeux indélébiles 😂
    Avec des bouchons je fais des jeux pour mon chat, des pièces pour remplacer celles d’un jeu de dames en coupant des rondelles et en en peignant certaines, des caches pots de fleurs qui gardent bien l’humidité, j’ai aussi des suspensions devant les portes et fenêtres anti insectes car les bouchons prennent bien les odeurs d’huiles essentielles anti insectes et j’ai même fait une magnifique table de salon les bouchons sont artistiquement en vrac dans un coffre en bois recouvert d’une plaque de verre

Exprimez-vous !