Optimisme à gogo dans le premier clip écolo du FN

On a vu la nouvelle série YouTube du FN : « Écologie Bleu Marine #1 : les enjeux de la Cop21 ». En résumé : la technologie sauvera le monde.

Les sondeurs et les sociologues l’affirment : les citoyens qui votent pour le Front National (en tête avec 27,73 % des suffrages au premier tour des élections régionales) adhèrent à son programme. Ce vote ne serait plus, comme il y a quelques années, un vote protestataire.

Si on connait les propositions sécuritaires du parti d’extrême droite, on connait moins son programme environnemental. C’est donc avec intérêt que nous avons visionné « Les enjeux de la Cop21 », le premier épisode de la série « Écologie Bleu Marine » mis en ligne le 7 décembre sur le site du Front National via YouTube.

La vidéo commence par cette image et ce slogan : « Pour une écologie patriote ! » Le réchauffement climatique n’est-il pas une question internationale ? Passons à la suite…

Capture d'écran

Deux hommes en costume sombre devisent devant un fond bleu roi floqué de flammes bleu blanc rouge. Pas d’animation, la mise en scène est sobre et ne variera pas tout au long des 3,58 min (le format de la série). À gauche, Éric Richermoz. À droite, Philippe Murer, respectivement secrétaire général et président du collectif Nouvelle Écologie, cercle de réflexion thématique du FN créé il y a tout juste un an.

Capture d'écran
Capture d’écran

Éric Richermoz est un ancien assistant de direction chez Areva (le géant du nucléaire).
Philippe Murer, ancien chevènementiste, est un économiste souverainiste.

Première question :
— « La grande conférence mondiale sur le climat, à votre avis, Éric, s’agit-il d’un coup de com’ ou d’une démarche réellement constructive ?
Après une présentation didactique des enjeux de la Conférence, Éric conclut :
— […] La Cop21 a une vertu : elle permet de parler d’écologie, de climat, d’énergie, et donc de parler de notre avenir.
— Éric vous l’a dit, enchaîne alors Philippe, à présent seul face à la caméra : la Cop21 n’apportera pas de solution miracle. Cependant, ajoute-t-il, on peut être très optimistes, pour plusieurs raisons. »

« Très optimistes » ? Ouvrons grand nos oreilles, cela commence à devenir intéressant ! Marre des clips écolos flippants.

« Toutes les solutions techniques existent et sont au point pour se passer des énergies fossiles »… Se passer des énergies fossiles, ça alors, on se croirait chez Les Verts !  « On peut chauffer une maison avec du biogaz issu de la méthanisation, avec du bois, avec de l’électricité issue des énergies renouvelables ou de l’énergie nucléaire ». Le nucléaire, on se croirait plutôt chez Les Républicains…

« Les voitures électriques comme la Renault Zoé sont au point et leurs ventes décollent enfin »…

Capture d'écran

« La première voiture à hydrogène vient d’été commercialisée. Il s’agit de la Toyota Mirai, qui a 500 km d’autonomie »…

Capture d'écran

À présent, on se croirait au salon de l’automobile…

« Ces solutions techniques sont au point. Elles n’attendent qu’une production en grande série. Aucun obstacle économique ou technique ne nous empêche de réaliser notre transition énergétique. Ce qui nous manque, c’est une politique claire, un plan structuré pour mettre en œuvre ces solutions dans des conditions économiques vertueuses. Ce sera l’objet du 2e épisode d’Écologie Bleu Marine ».

En résumé de cet épisode 1, on a en tout cas bien compris que si la Cop21 rate, ce n’est pas grave, car Marine Le Pen et son parti ont un programme pour résoudre l’augmentation du C02 à l’intérieur de nos frontières : construire des centrales nucléaires et produire des voitures électriques en masse.

Voir le clip :

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

EMMANUELLE VEIL

Journaliste, co-fondatrice du journal minimal, je suis spécialiste des questions de société.

2 commentaires

  1. C’est un clip racoleur, les propositions faites sont connues, le maintien du nucléaire confirme la méconnaissance de l’écologie.
    Pour produire l’énergie nucléaire, il faut beaucoup d’énergie, elle s’auto alimente par sa propre production. Nous sommes obligés de produire plus à cet effet.
    Concernant le danger nucléaire et ses conséquences : l’ensemble des centrales nucléaires ne valent pas une vie humaine. Je ne crois pas un seul instant que les Le Pen aient un quelconque respect pour les êtres vivants.

Exprimez-vous !