Touche pas à ma bagnole

Tel un anthropologue, le photographe Frédérick Carnet étudie les housses de voiture. De Tokyo à Bamako, son travail interroge le culte de l’automobile dans nos sociétés.

Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Athènes) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Athènes) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Athènes) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Athènes) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Bamako) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Bamako) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Bamako) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Bamako) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Londres) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Londres) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Londres) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Londres) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Tokyo) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Tokyo) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Tokyo) © Frédérick Carnet
Photo : Frédérick Carnet
The Ghost Cars (Tokyo) © Frédérick Carnet

Les 12 photographies présentées ci-dessus sont tirées de la série The Ghost Cars (Les voitures fantômes), réalisée entre 2007 et 2016 à Bamako, Athènes, Tokyo, puis Londres. Ce travail fera prochainement l’objet d’un livre édité par la maison d’édition suédoise Trema Förlag.

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
FRÉDÉRICK CARNET
Photographe depuis 25 ans. Jardinier depuis 3 ans.
Articles similaires
Du même auteur
Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *