Parution chaque mardi et vendredi

Le défi écolo #4 : Prendre soin de son corps

Pour se faire belle, Miss Minimal n’a pas besoin d’acheter des produits cosmétiques. Dans cet épisode, elle nous livre ses secrets de beauté, à portée de main.

Deessin : Marina le floch

Se maquiller. Dans son livre Zero Waste (Zéro déchet), Béa Johnson explique qu’elle utilise du chocolat en poudre en guise de fard à paupières. Oui, je sais, on ne joue pas avec la nourriture et on ne s’en barbouille pas le visage, mais cette idée est vraiment trop farfelue pour ne pas l’essayer. Ni une ni deux, c’est parti pour un aller-retour salle de bain-cuisine. Un peu de chocolat sur le doigt et me voilà à m’en mettre sur les paupières. Et cette astuce fonctionne ! Attention à bien choisir son produit car le chocolat en poudre trop sucré, ça grattouille. Il faut choisir un chocolat qui soit le plus fin possible. Trop de sucre est décidément mauvais en bien des circonstances !

Dessin : Marina Le FlochJ’ai mis le chocolat dans un tout petit contenant en verre. Il côtoie maintenant dans la salle de bain les autres ingrédients importés de la cuisine.

Se laver. La plupart des gels douche contiennent des microbilles en plastique qui polluent les sols et les rivières. Heureusement, il existe des alternatives très naturelles, comme par exemple le marc de café. Pour un gommage au marc de café, c’est très simple :

  1. Déguster un bon café et récupérer le marc dans un bol ou une tasse
  2. Se rendre dans la salle de bain
  3. Dans la douche, sur la peau humide, se frotter le corps avec le marc de café. Le faire délicatement au début sur les peaux fragiles.
  4. Rincer (oui, quand même)

Dessin : Marina Le Floch

Non seulement le marc de café adoucit la peau, mais en plus, il nettoie les canalisations des sanitaires. Se faire du bien en faisant le ménage sans s’en apercevoir, c’est quand même plaisant.

Pour varier les plaisirs, le marc de café peut être mélangé à de l’huile d’olive, du miel, quelques gouttes d’huiles essentielles… (pour les autres utilisations du marc de café, (re)lire l’article de Miguel Delacruz).

Avoir une chevelure brillante. Le vinaigre, ce n’est pas que pour la vinaigrette ! C’est aussi pour le ménage et… pour les cheveux. Il démêle les tignasses et les fait briller. Je l’utilise maintenant à chaque lavage comme après-shampoing. Après le shampoing (voir Miss Minimal épisode 1), verser sur les cheveux un grand verre d’eau tiède (froide pour les plus audacieux-ses) contenant un fond de vinaigre de cidre. La moitié du verre la tête en bas, l’autre moitié la tête relevée. Bien laisser l’eau vinaigrée couler le long des cheveux. C’est tout, il ne faut pas rincer. Oui bien sûr, ça sent le vinaigre sur le moment dans la salle de bains, mais les cheveux ne gardent pas l’odeur. Il est possible de rajouter quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang-ylang pour parfumer et tonifier les cheveux.

Dessin : Marina le floch

Pour les nouveaux adeptes de cet après-shampoing, le début est parfois un peu déstabilisant. En effet, le cuir chevelu peut réagir étrangement. Par exemple, j’ai eu des pellicules alors que je n’en ai pas d’habitude (sur les cheveux bruns, c’est du plus bel effet…). Après un petit temps d’adaptation, tout est revenu à la normale.

Aller à la Une
Partager

À propos de l’auteur

MARINA LE FLOCH

Graphiste, illustratrice et peintre. J'ai tendance à voir la vie en vert et je suis en train de la simplifier.

2 commentaires

  1. On peut aussi penser à l’huile d’olive pour se démaquiller (sur des cotons lavables of course !) et au bicarbonate de soude pour fabriquer du déodorant 😉

    • Marina

      Oui tout à fait! l’huile pour se démaquiller fait très bien l’affaire, on peut même l’utiliser sans lingette. En fait, une partie de la cuisine peut être amenée dans la salle de bain 🙂

      1

Commenter cet article