« Tu l’as lu mon gilet jaune ? »

Le collectif Plein le dos a mis en ligne plus de 7 000 photographies de gilets jaunes customisés. Humour, rage, poésie : voici quelques morceaux choisis.

Colère noire
Acte 15, Avignon. ©Plein le dos.

C’est il y a près d’un an, lors de l’acte 10 des gilets jaunes à Paris, que l’activiste Louise Moulin a eu l’idée de mettre en ligne des photographies des messages écrits et dessinés sur les vestes fluos. De là est né le collectif Plein le dos, et la création d’une banque d’images accessible en ligne, qui compte aujourd’hui 7 000 clichés.

UN FANZINE, UN LIVRE…

Depuis le mois de mars, le collectif a également publié 9 numéros d’un fanzine intitulé Plein le dos et constitué uniquement de photos. Imprimés chacun à quelques milliers d’exemplaires sur du papier de couleur jaune, ces journaux étaient ensuite vendus à prix libre dans les manifestations, les bénéfices servant à alimenter une cagnotte pour les personnes mutilées par la police. 8 000 euros ont ainsi été récoltés.

Un livre avec 365 photos paraitra en janvier 2020 aux éditions du Bout de la ville, mais le collectif diffusera dès le 19 décembre des exemplaires à prix militant (infos ici : contact@pleinledos.com). En attendant, pour patienter, le journal minimal a le plaisir de vous présenter une trentaine de photographies.

Borgne to be free
Acte 32, Paris. ©Plein le dos.
Here comes the sun
Acte 4, Paris. ©Plein le dos.
Commun ouragan
Acte 4, Paris. ©Plein le dos.
Jo le taxé
Acte 14, Paris. ©Plein le dos.
Je suis l'idole des jaunes
Acte 28, Paris. ©Plein le dos.
Le visage de Coluche
Acte 9, Paris. ©Plein le dos.
Flower power
Acte 20, Toulouse. ©Plein le dos.
C'est nous les gentils
Acte 34, Paris. ©Plein le dos.
Ils ont Donald et nous on a Picsou
Acte 24, Rennes. ©Plein le dos.
Plus de banquise, moins de banquiers
Acte 14, Lille. ©Plein le dos.
Bayer, Monsanto...
Acte 27, Paris. ©Plein le dos.
Justice écologie
Acte 32, Marseille. ©Plein le dos.
La terre habillée d'un gilet jaune
Acte 27, Besançon. ©Plein le dos.
Misère climatique
Acte 26, Lille. ©Plein le dos.
On veut du bouleau
Acte 11, Paris. ©Plein le dos.
Regarde ta Rolex, c'est l'heure de la Révolution
Acte 16, Saint-Malo. ©Plein le dos.
Macron on te hait
Acte 11, Grenoble. ©Plein le dos.
Une guillotine
©Plein le dos.
Le pavé, selon Victor Hugo
Acte 28, Paris. ©Plein le dos.
Mon rond-point dans ta gueule
Acte 24, Toulouse. ©Plein le dos.
Gitan en colere
Acte 13, Paris. ©Plein le dos.
Je suis Steve
Acte 2, Toulouse. ©Plein le dos.
IGPN tu dors ?
Acte 12. ©Plein le dos.
Je ne suis pas une cible
Acte 8, Paris. ©Plein le dos.
Ral le bol Flashball
1er mai, Rouen. ©Plein le dos.
Liste des victimes
Acte 12, Paris. ©Plein le dos.
Les gens sont plus importants que les batiments
Acte 27, Paris. ©Plein le dos.
4 jeunes fille en gilet jaune
Acte 12, Paris. ©Plein le dos.
République Benallananiere
Acte 22, Paris. ©Plein le dos.
Robin des bois
Acte 17, Paris. ©Plein le dos.
Dans quel monde Vuitton
Acte 38, Paris. ©Plein le dos.
Un gilet jaune, au moins, ça réfléchit.
Acte 28, Toulouse. ©Plein le dos.


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

LA REDACTION

La rédaction du journal minimal est composée d'auteurs aux profils variés (journalistes professionnels, photographes, dessinateurs de presse, artistes, auteurs, chroniqueurs).

5 commentaires

  1. Avatar

    Les gilets jaunes…
    L’anti-minimalisme par excellence…
    La révolte des classes moyennes inférieures qui rêvent de pouvoir consommer et entasser autant que les classes moyennes supérieures et « les riches », la jalousie des possessions des autres, la projection du bonheur dans les possessions matérielles…

    • La redaction

      Bonjour Richard, ah c’est un peu plus compliqué que ça, avez-vous regardé tous les messages sur les gilets ? Il y a aussi une tendance anticapitaliste, anticonsumériste et écolo assez forte chez les gilets jaunes. Donc pas totalement anti-minimaliste 😉

  2. Avatar

    Les quelques photos sélectionnées montre d’avantage de la révolte, un appel à la violence, de la haine, de l’anti-étatisme…
    Plus que l’écologie, sur ce que j’ai pu ressentir depuis ma lointaine province, la demande concernait plutôt la hausse du pouvoir d’achat et le désir de services publics de proximité : une dénonciation de ce qui est ressenti comme un déclassement économique (ne pas pouvoir s’offrir tout ce que vante les publicités et que les « maudits bourgeois / urbains » eux possèdent) ainsi qu’un sentiment abandon géographique (en réaction centralisme parisien et plus généralement à la métropolisation).

    Et franchement, je ne fais personnellement aucun lien existentiel entre minimalisme et anticapitalisme… Les deux peuvent aller de pair comme peuvent être totalement dissociés. Je suis profondément minimaliste (dans ses nombreuses dimensions et pas seulement matériel) et pourtant je suis aussi profondément capitaliste (propriété privée des moyens de production, libre concurrence, source de progrès et seul système qui n’abouti pas systématiquement à un régime politique autoritaire…)

    • La redaction

      Alors pour la violence oui il y en avait aussi côté gilets jaunes, on l’a vu, et nous sommes désolés d’apprendre que vous en avez été victime 🤗. Il y a eu aussi de trop nombreux abus côté police, tous ces gilets jaunes éborgnés, amputés… violences policières dénoncés par beaucoup d’ONG, genre Amnesty International.

      Sur le reste. Il y a clairement plusieurs courants chez les GJ, celui au départ sur le carburant n’a rien de minimal mais le courant des GJ écolos et anticapitalistes nous semble extrêmement intéressant politiquement.
      Après, sur le minimalisme, vous avez raison, ont peut tout à fait être minimaliste et capitaliste, c’est compatible dans une certaine mesure, mais nous ne pouvons pas vous suivre sur le fait que la privatisation soit « source de progrès », elle est aussi un mécanisme de régression et de production d’inégalités, nous ne pouvosn pas vous suivre non plus quand vous dites « le seul système qui n’aboutit pas systématiquement à un régime autoritaire ». Cela ne nous semble pas exact, au vu de ce qui se passe en Chine ou en Russie (pays passés du communisme au capitalisme) par exemple (et même en France où il devient de plus en plus dangereux de manifester). Et ne parlons pas de ce qu’il se passe aux Etats-Unis… Le moins mauvais « système » ne serait-il pas celui qui est en mouvement, qui est réajusté en permanence pour réduire les inégalités ? Un système qui ne se nécrose pas, comme le capitalisme actuel qui est en train, après haussé nos niveaux de vie en Occident en exploitant le Tiers-Monde, de dégrader les conditions de vie de tout le monde et de détruire la planète ?

Exprimez-vous !