Fiche de lecture : Permacomix – vivre en permaculture, mode d’emploi

La bande dessinée Permacomix raconte le parcours d’un couple de citadins sur le chemin de la permaculture. Un récit pratique et philosophique, qui aborde une nouvelle vision du monde.

Permacomix, couverture du livre
Permacomix, une bande dessinée de Guizou et Cécile Barnéoud, Rue de l’Échiquier, 2020.

Le genre
Bande dessinée.

Le pitch
Izia et Gaétan, un couple d’urbains (avec chat !), plongent petit à petit dans le monde de la permaculture. D’une conférence sur le biomimétisme à la participation à la vie d’un écoquartier, en passant par des stages de méditation et un séjour à la ferme, ils se découvrent, se redécouvrent, et apprennent les bases d’une nouvelle considération du monde, dans laquelle la culture permanente intègre celle de la nature, de la personne, et des relations humaines.

Les auteurs
Guizou est le pseudonyme d’un duo de permaculteurs, engagés pour faire connaître leur démarche de transition. Ils ont décidé de transmettre leurs savoirs et leur expérience avec cette bande dessinée.

Cécile Barnéoud est illustratrice et travaille tant dans le domaine du jeu vidéo que de l’illustration pour la jeunesse. Ses lignes simples et colorées rendent le dessin de cet ouvrage léger et dynamique.

Mon humble avis
En général, les guides sous forme de bande dessinée me paraissent toujours un peu forcés, un peu trop pédagogiques, ou bien au contraire trop romancés… Ici, tout est fluide ! Les auteurs réussissent le pari de raconter une histoire à deux voix (celles d’Izia et de Gaétan), d’intégrer des parties « explicatives » sous forme de visualisations d’un carnet de notes, tout en déroulant la trame de l’aventure personnelle des protagonistes, et l’histoire parallèle de leur couple confronté aux changements de rythme, de vie et d’envies qui découlent de leurs apprentissages et découvertes.

CHANGEMENT VERTUEUX

On lit donc une histoire, mais sans perdre de vue l’aspect pratique. Le récit mêle des informations chiffrées (32 kg de déchets ménagers produits par mois en moyenne par habitant en France), des petits conseils (comment orienter son potager), des théories (les principes de la communication non violente), et fait le tour de ce que regroupe le terme de « permaculture », comme un joyeux voyage coloré dans une camionnette brinquebalante (baptisée Valentina).

En fin d’ouvrage figure une liste de ressources pour approfondir le sujet, et une liste de ce qu’Izia et Gaétan (ou Guizou) ont changé dans leur vie, afin de se rendre compte que tout changement vertueux est possible, petit à petit, au rythme qui convient à chacun.

Une phrase du livre
« Je me suis inspiré de la fameuse culture ancestrale amérindienne des trois sœurs, ou Milpa ; mais adaptée à notre climat : le sorgho sert de tuteur au haricot, le haricot fixe de l’azote dans le sol pour nourrir les cultures, et la courge couvre le sol pour maintenir son humidité et éviter de devoir désherber. »

Un extrait du livre
Ci-dessous, deux planches : page 37 et page 110.

page 37page 110

Permacomix – vivre en permaculture, mode d’emploi, Guizou et Cécile Barnéoud, Rue de l’Échiquier, 2020, 160 pages.


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

Écologue de formation, je concilie mes deux passions, les insectes et la typographie, en écrivant en pattes de mouche.

Exprimez-vous !