8 pépites high-tech et collaboratives typiques de l’écologie 2.0

Un entrepreneur marseillais récompense les personnes qui utilisent les barbecues et sonos solaires, vélos électriques pliables et autres innovations vertes rassemblées sur son site.

Roger Martire
Illustration : le solar glisseur de Roger Martire sur le lac Vert de Catus (Lot), en février 1984 (Image d’archive: M. Martire).

Rassembler des inventions écolos sur une plateforme unique pour démocratiser leur utilisation, tel est le combat quotidien d’un entrepreneur marseillais engagé. « Respecter l’environnement ne doit plus être perçu comme un sacrifice nécessaire. Au contraire, ça doit être agréable et ludique », explique Noël Bauza.

Après diverses actions environnementales bénévoles à Marseille, il a fondé la start-up Zéro éco-impact en avril 2016. Son concept : récompenser ses abonnés lorsqu’ils font leur shopping auprès des 190 entreprises responsables partenaires de son projet, accélérateur d’écologie. Exemple : en recyclant votre tablette, vous gagnez 20 points que vous pouvez ensuite transformer sur le site en un déjeuner offert dans une restaurant bio. En participant à une collecte de déchets dans votre quartier, ce sont 50 points qui vous sont alloués et qui sont ensuite convertibles en une place dans un festival.

Parmi les centaines d’entreprises qu’il a contactées pour développer son réseau, j’en ai sélectionné huit caractéristiques de « l’écologie 2.0 ».

1. YOUNGO : un service de VTC électriques à Paris, à partir de 10 € et à prix fixe, quelle que soit la période de l’année. Bientôt dans toutes les grandes métropoles !

2. LE SWIBOO : un vélo électrique pliable d’à peine de 15kg développé par Oribiky, pour tous ceux qui alternent métro et vélo ou qui n’ont pas la place de stocker une bicyclette classique.

3. ID COOK : cette entreprise, fondée par un ancien trader après un voyage en Afrique, a créé un four solaire. Une innovation gagnante du concours Lépine 2017. On les trouve aujourd’hui dans de nombreux villages africains, dont les habitants n’ont plus à déboiser, ni faire du feu pour cuire leurs aliments. C’est bon pour le développement local et l’environnement.

4. HELLO WATT : est un site de comparaison des fournisseurs d’électricité et de gaz. En fonction de votre adresse et de vos besoins, un algorithme recherche le meilleur contrat, en comparant les fournisseurs traditionnels à ceux qui utilisent de l’énergie verte. Et, la plupart du temps, ces derniers obtiennent la pôle position, avec de belles économies à la clé pour les consommateurs !

5. MY TROC fait partie des plateformes de troc entre voisins et d’ameublement en récup’, que j’évoquais déjà dans ma précédente Minima Liste : « 7 façons de partager les richesses au lieu de surconsommer« .

6. LE FRIGO JAUNE : grâce à ce réfrigérateur et à son appli, les employés d’une entreprise récupèrent gratuitement en fin de journée, leurs restes du midi recuisinés par un restaurant professionnel ! Un excellent plan anti-gaspi alimentaire qui peut également bénéficier aux sans-abri ou autres personnes dans le besoin.

7. TEXTIFLOOR a inventé le sol modulaire sur mesure, réutilisable à l’infini et en location. Vous n’avez plus besoin de casser le parquet en emménageant, et vous pouvez enfin entièrement changer la déco de votre logement, du sol au plafond.

8. SOLAR SUNSET : l’association Mimix propose des DJ sets alimentés par un module de son et lumière à énergie solaire doté de 24h d’autonomie. Une aubaine pour faire la fête sans ces satanés groupes électrogènes aussi bruyants que malodorants et polluants.


« Pour vivre heureux, vivons léger » : vous aussi, participez au journal minimal, le média libre et sans publicité qui milite pour le retour à l’essentiel.

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

JACQUES TIBERI

Journaliste et juriste, je me passionne pour toutes les innovations et, surtout, les débats de société qu'elles soulèvent.

Exprimez-vous !