Ici Londres : la folle soirée du Brexit vue par le photoreporter Laurent Hazgui

Le 31 janvier 2020, à minuit, le Royaume-Uni larguait l’Union européenne. Le photographe Laurent Hazgui assistait à la soirée organisée sur Parliament square par Nigel Farage, fondateur du Parti du Brexit et soutien du Premier ministre conservateur Boris Johnson. Reportage en images.

Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day autour de la statue de Winston Churchill, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, pro Trump, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, deux amoureux s'embrassent, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
Brexit day, par Laurent Hazgui/Divergence
Londres (Royaume-Uni), 31 janvier 2020. ©Laurent Hazgui / Divergence.
> À lire aussi : Trump, une érection américaine.
> À voir : Un quart d’heure américain.

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

LAURENT HAZGUI

Photojournaliste et journaliste-rédacteur diffusé par Divergence, je travaille depuis 2004 sur des sujets sociaux-politiques en France et à l'étranger.

Un commentaire

  1. Avatar

    Le brexit, quelle bêtise, à l’heure de l’urgence climatique. Imaginez revivre la ‘splendeur impériale’ c’est pitoyable ; le réveil sera dur, dur ! Quelle tristesse de voir ces peuples replonger dans les tréfonds sordides de leurs histoires ; faut-il rappeler tous les méfaits de la colonisation ? Pourquoi faut-il trimbaler ce qui noircit notre humanité comme une gloire ? Pourquoi cette attirance pour le pire qu’il y a en nous ? Sommes-nous donc condamnés à répéter nos erreurs ??

Exprimez-vous !