Mini mire #15 : La clé des champs

Une minute allongée dans l’herbe au milieu des fleurettes, bercée par le chant du coq et des oiseaux, jusqu’à ce que la cloche du village me rappelle qu’il est l’heure d’aller déjeuner au soleil.

Lorsque je quitte Paris, ne serait-ce que le temps d’un week-end, j’ai vraiment l’impression de prendre la clé des champs, cette clé magique symbole de liberté, que j’imagine petite et dorée.

Mais au fait, d’où vient cette expression, « prendre la clé des champs » ?
D’après Wikipédia, ses origines remontent au 14e siècle. À l’époque, les champs (au pluriel) représentent un espace libre et ouvert, contrairement au champ (au singulier) synonyme d’enclos. Autre interprétation, il s’agirait plutôt de « la claie des champs », la claie étant « une barrière ou une clôture dans les champs en treillage ».

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
Pianiste et compositrice, directrice de la publication du journal.
Articles similaires
Du même auteur
Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 réponses