Un bout de chemin

Il y a quelques semaines, j’ai croisé cet escargot affairé à traverser une petite route de campagne. J’ai fini par le mettre à l’abri sur le bas côté, et il était temps, car un chauffard a déboulé juste après !

La mire apparaissait autrefois à la fin des programmes des chaînes de télévision, ou bien lorsque celles-ci étaient en panne/en grève. Elle avait tout d’abord servi à étalonner l’écran, tout comme le mille Herz sert parfois à étalonner le son. En noir et blanc jusqu’à la fin des années 60, puis en couleur, fixe ou animée, très souvent sonorisée, elle pouvait avoir un effet hypnotique puissant et devenait alors un autre genre de programme. C’est dans cet esprit que j’ai commencé à composer des mini-mires pour le journal minimal, interludes créés à partir de divers sons et images de mon environnement.

> Voir toutes les mini mires


Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er mercredi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

CATHERINE SIMONET

Pianiste et compositrice, directrice de la publication du journal.

Exprimez-vous !