Obsolescence non programmée, les ready-mades de la photographe Ninon Boissaye

GALERIE PHOTO. Les objets standardisés ont-ils une âme ? Quel passé charrient-ils ? Le journal minimal vous présente les ready-mades de la photographe Ninon Boissaye.

Ventilateur Calor
©Ninon Boissaye.

lettrine première vue objets du quotidien devenus « vintage », pièces de collection, simples éléments de décoration ou pour certains rebuts inutiles… Ces produits manufacturés, robustes, conçus pour durer et être transmis sont les vestiges d’un temps où l’on reprisait encore ses chaussettes. Porteurs d’une mémoire collective, ils ont aussi leur propre histoire.

À qui appartenaient-ils ? À quoi servaient-ils ? Comment sont ils arrivés jusqu’ici ? Chaque regard posé dessus, chaque interrogation à leur sujet permet d’enrichir leur singularité et d’imaginer d’inépuisables anecdotes. Placés dans un tout autre contexte, tel des ready-mades, mis en scène pour leur esthétisme, ils revêtent une dimension poétique.

On les remerciera d’être toujours là.

Carafe Berger
©Ninon Boissaye.
Cendrier
©Ninon Boissaye.
Lampe torche
©Ninon Boissaye.
Tassa à café Choky
©Ninon Boissaye.
©Ninon Boissaye.
Pastilles Pulmoll
©Ninon Boissaye.
Carafe Gitane
©Ninon Boissaye.
Lampe de poche
©Ninon Boissaye.
Cendrier Campari
©Ninon Boissaye.

Pour suivre les publications de mon journal préféré, je reçois la lettre minimale, chaque 1er jeudi du mois. Bonne nouvelle, c’est gratuit et sans engagement !

Partager cet article

À propos de l'auteur
NINON BOISSAYE
Ninon, 20 ans, j’essaye des études… et puis non. Je me lance. La photo, le dessin, la musique, le théâtre sont mes moyens d’expression et je veux tous les utiliser. Des deux côtés de l’objectif j’explore, raconte des histoires… mes histoires.
Articles similaires
Du même auteur
Écrire un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une réponse