Les congés payés soutenus par la CGT en 1936

Les vacances de 1936 vues par René Dubosc, lithographe, dessinateur de presse pour La Vie Ouvrière, le journal de la CGT, qui a fermé en 2014 après plus de 100 ans d’existence.

Ces dessins ont 80 ans mais ils sont presque toujours d’actualité.

VACANCES

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France
— Vous avez devant vous le chaos et les ruines.
— Je n’aurais quand même pas cru qu’un an de Front Populaire eût pu accumuler tant de désolation.

 

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France
— C’est étonnant, l’écho ne répond plus !
— Mais non, ce n’est pas étonnant, il a sans doute fini ses quarante heures.

 

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France— On m’avait dit qu’un fantôme errait chaque nuit dans ces ruines…
— En effet, messieurs-dames, mais en ce moment, le fantôme est en vacances payées.

 

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France
— Ce concert champêtre est ravissant !
— Peuh ! Si tu avais entendu les concerts champêtres d’autrefois, avant cette loi des cinq huit, génératrice de désordre !

 

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France
— Le soleil tarde bien à se lever ce matin !
— Que veux-tu ! Le manque d’autorité dont fait preuve ce gouvernement encourage tellement la paresse !

 

Source Gallica.bnf.fr / bibliothèque Nationale de France
— Vraiment, l’émotion vous prend devant ce Mont-Blanc !
— Surtout si l’on pense qu’avec cette dictature de la CGT, Jouhaux va, un de ces autres matins, le faire peindre en rouge.

 

Source : Gallica.bnf.fr / Bibliothèque Nationale de France

Ici, un recueil d’autres dessins de René Dubosc publiés.

Partager
Aller à la Une

À propos de l’auteur

ANNE THIAVILLE

Iconographe expérimentée, à l'aide de mon périscope inversé je scrute les fonds et tréfonds d'archives, pour vous servir.

Exprimez-vous !